« AI & Me » : l’installation qui utilise l’IA pour dire vos quatre vérités

15 janvier 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
« AI & Me » : l'installation qui utilise l'IA pour dire vos quatre vérités
Vue de l'installation de « The Confessional » ©MOTS

Présentée pour la première fois au festival Metropolink #09 à Heidelberg (Allemagne), cette expérience signée MOTS ne mâche pas ses mots face à ses interlocuteurs. On décrypte. 

« Votre visage vaut mille mots, mais l’IA peut-elle savoir qui vous êtes rien qu’en vous regardant ? » Face à un écran, c’est à ces mots que sont confrontés les visiteurs curieux de la dernière édition du dernier Metropolink avant de débuter l’expérience imaginée par le collectif MOTS, composé de Daniela Nedovescu et Octave Mot. Un écran, une caméra et une boîte noire : voici tout ce dont les artistes ont eu besoin pour tenter de répondre à cette question, en programmant l’IA pour donner une opinion brute sur quiconque était assis devant la caméra. 

Dans cet espace recréant l’atmosphère d’un interrogatoire de poste police, baptisé « The Confessional », les participants se font d’abord analyser par l’IA avant de découvrir la projection de cette analyse dans une deuxième partie, « The Sibling », où tout le monde peut prendre note des es questions utilisées par la machine pour dresser le profil de chacun d’eux. Lequel, c’est le moins que l’on puisse dire, peut être très virulent. Troisième étape, « AI Ego » est la tentative audacieuse de la machine d’ajouter des chapitres à l’histoire de la vie du participant, en se basant sur ce qu’elle a tiré des profils étudiés.

Vue de l’installation d’« AI Ego » (2023) ©MOTS

Une IA pas très sympa

« C’est un reflet, ou une distorsion, de qui vous pourriez être à travers les « yeux » de l’Intelligence Artificielle et des endroits qu’elle imagine que vous avez visités, explique le duo d’artistes à propos de l’installation.Après avoir configuré cela, nous ne pouvons nous empêcher de nous demander : peut-être que l’IA sait quelque chose que nous ignorons ? ».

Suite à la présentation de l’œuvre, le collectif a également sorti un court-métrage éponyme documentant les étapes de planification de l’expérience, durant laquelle Daniela Nedovescu se fait taxer de « LAIDE » par l’IA. Comme quoi, cette dernière n’épargne personne, pas même ses créateurs. 

À lire aussi
En studio avec u2p050 : « L’IA est présente dans tous nos projets »
“Smack Dat” ©u2p050
En studio avec u2p050 : « L’IA est présente dans tous nos projets »
Dévoilée à Paris Photo 2023, une photographie générée par IA représentant deux figures d’Emmanuel Macron s’embrassant au milieu d’une…
30 novembre 2023   •  
Écrit par Benoit Gaboriaud
Écoles d’art et IA : rester à la page coûte que coûte
Écoles d’art et IA : rester à la page coûte que coûte
Alors que l’intelligence artificielle se développe à vitesse Grand V, comment les écoles préparent-elles les futures générations…
01 novembre 2023   •  
Écrit par Zoé Terouinard
PhotoVogue Festival 2023 : IA un problème ?
“Dolphin Lady” ©Charlie Engman
PhotoVogue Festival 2023 : IA un problème ?
Du 16 au 19 novembre, le festival organisé par Vogue, le mythique magazine de mode, délaisse les podiums pour mettre en lumière des…
06 octobre 2023   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Explorez
L'œuvre du jour : "Fighters", de Quayola
“Fighters”, 2024 ©Quayola
L’œuvre du jour : « Fighters », de Quayola
Inspiré par les sculptures inachevées de Michel-Ange, l’artiste multimédia italien Quayola s’associe au compositeur électronique Max...
22 juillet 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Un été au Havre : découvrez la ville qui n'existait pas imaginée par Grégory Chatonsky
“La ville qui n’existait pas” ©Grégory Chatonsky
Un été au Havre : découvrez la ville qui n’existait pas imaginée par Grégory Chatonsky
Tous les étés, Le Havre nous invite à venir passer du temps dans ses rues, et à contempler les oeuvres d'art de son événement annuel...
19 juillet 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Jill Mulleady, se souvenir des belles choses
“A Sun for the Sleepers” ©Jill Mulleady
Jill Mulleady, se souvenir des belles choses
Invitée par le studio Ebb.Global de Neïl Beloufa à ouvrir le bal de “Me Time”, un voyage immersif niché au cœur de LUMA Arles, Jill...
18 juillet 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
De "Terminator" à "Jurassic Park", Hollywood peut dire merci à Stanley Winston
De « Terminator » à « Jurassic Park », Hollywood peut dire merci à Stanley Winston
Alors que la Cinémathèque française consacre actuellement une immense rétrospective à James Cameron, zoom sur l’un de ses proches...
17 juillet 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Allô ! La Terre : quand l'art numérique fait le plein d'espace
“Sea Of Tranquility” ©Unfold
Allô ! La Terre : quand l’art numérique fait le plein d’espace
Orbitant autour de la thématique spatiale, de nombreux artistes issus du numérique s'inspirent du cosmos et de son univers foisonnant...
23 juillet 2024   •  
Écrit par Maxime Delcourt
L'œuvre du jour : "Fighters", de Quayola
“Fighters”, 2024 ©Quayola
L’œuvre du jour : « Fighters », de Quayola
Inspiré par les sculptures inachevées de Michel-Ange, l’artiste multimédia italien Quayola s’associe au compositeur électronique Max...
22 juillet 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Les rencontres SVSN : à l'avant-garde du théâtre XR ?
“Le White Out” - Cie Le Clair Obscur, SVSN 2024 ©Dark Euphoria | Céline Delatte
Les rencontres SVSN : à l’avant-garde du théâtre XR ?
Les 5 et 6 juillet dernier, les rencontres SVSN - spectacle vivant, scènes numériques - ont investi le Festival d’Avignon pour la...
19 juillet 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Un été au Havre : découvrez la ville qui n'existait pas imaginée par Grégory Chatonsky
“La ville qui n’existait pas” ©Grégory Chatonsky
Un été au Havre : découvrez la ville qui n’existait pas imaginée par Grégory Chatonsky
Tous les étés, Le Havre nous invite à venir passer du temps dans ses rues, et à contempler les oeuvres d'art de son événement annuel...
19 juillet 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard