En Suisse, ces artistes font vibrer la scène numérique

En Suisse, ces artistes font vibrer la scène numérique
“Les machines délirantes” ©Maria Guta et Lauren Huret

Loin de jouer la carte de la neutralité, les créateurs numériques suisses brillent sur la scène internationale. Que ce soit à travers des œuvres en réalité virtuelles ou des installations immersives, Fisheye Immersive vous propose de partir à la rencontre de cinq artistes qui prouvent que les helvétiques n’ont rien à envier au reste du monde.

My Mind. Do You Mind ? ©Robin Haefeli

Robin Haefeli

Avec une pratique au carrefour entre savoir-faire traditionnel et nouvelles technologies, Robin Haefeli se définit comme un sculpteur du numérique, mettant aussi bien son talent au service de l’art visuel que du jeu vidéo et de la joaillerie. Artiste pluridisciplinaire par essence, le Suisse a notamment créé sa marque d’objets de luxe il y a cinq ans, HRjewelry Geneva, et a co-fondé SIRO GAMES, où il travaille en tant que directeur artistique et modeleur 3D sur un premier jeu indépendant nommé Wéko The Mask Gatherer

Lors de la dernière édition du GIFF, le touche-à-tout genevois (impression 3D, NFT, etc.) a notamment montré ses talents de cinéaste en présentant son premier film en réalité virtuelle, My Mind. Do You Mind ?, un court-métrage onirique mettant en scène ses masques signature. Soit des visages aux expressions multiples qui accompagnent le geste créatif de Haefeli, dont la relation à la matière en fait un Rodin des temps modernes.

Chloé Delarue

Chloé Delarue 

Avec une pratique affirmée, Chloé Delarue conçoit des mondes composites, où cohabitent des éléments naturels, des assemblages d’objets manufacturés, ainsi que des dispositifs numériques de génération d’images. En s’inspirant des environnements urbains, l’artiste genevoise imagine des corps hybrides, à la fois organiques et mécaniques, au fond semblables à nos sociétés capitalistes et post-industrielles. 

Depuis l’obtention de ses diplômes à la Villa Arson (Nice) et à la HEAD (Genève), Chloé Delarue, 37 ans, a parcouru du chemin : exposée au centre d’art contemporain de la ville de Genève en 2015, au Musée des Beaux-Arts de la Chaux-de-Fonds en 2019 ou encore à Windhager von Kaenel en 221, la Suissesse profite de chacune de ces mises en avant pour mettre en relation notre corps avec la transition de notre monde via des installations lumineuses, immersives et sensibles, qui mettent tous nos sens à l’épreuve.

Simon Senn

Probablement l’artiste numérique le plus célèbre du pays du chocolat, Simon Senn est diplômé de la HEAD de Genève et du Goldsmiths College à Londres, où il a obtenu un Master of Fine Arts en 2011, en parallèle à des événements artistiques où ses propositions se sont faites remarquer – rappelons qu’il a reçu le Prix Kiefer Hablitzel en 2009 et le Prix fédéral d’art en 2011. Exposé notamment lors de la Biennale de Liverpool, au ICA de Londres, au Kunstmuseum de Bern ou encore à Lafayette Anticipations à Paris, le travail de ce plasticien oscille entre vidéo et performance.

Alors qu’elle semble très politique au premier abord, très frontale également, l’approche de Simon Senn se veut plus nuancée qu’elle n’y paraît, l’artiste préférant les apories aux revendications scandées haut et fort, quitte à intégrer des éléments fictifs discrets à ses différentes installations.

Praying for my Haters, Laurent Huret ©Margot Montigny / CCS

Lauren Huret

Si Lauren Huret est née à Paris, c’est bien à Genève qu’elle fait ses armes, là où elle continue de vivre et de travailler. D’abord diplômée des Beaux-Arts de Bordeaux, elle poursuit ses études à la HEAD de Genève, où elle enseigne désormais. Une posture de pédagogue qui n’empêche pas l’artiste, 39 ans, de continuer à développer sa pratique, reposant sur les croyances, les mythes et les fantasmes qui viennent avec l’avènement des nouvelles technologies. 

Son travail, volontiers protéiforme, associant vidéo, collage, installations et performance, a notamment été montré à la Kunsthaus Langenthal, à la galerie Hard Hat à Genève, à la Panacée à Montpellier, au Copenhagen Contemporary, au Centre d’art contemporain de Genève, au Centre Culturel Suisse de Paris et à la HEK de Bâle. Pas rien, donc.

Phisus ©Odran Jobin et Théo Déchanez

Odran Jobin

Actuellement étudiant à l’ECAL en 2e année Bachelor Media & Interaction Design, Odran Jobin n’a pas attendu l’obtention de son diplôme pour jouer dans la cour des grands. Si ses projets réalisés dans le cadre de l’école ont déjà attiré l’attention des professionnels du monde de l’art, le jeune créateur n’a pas hésité à s’exporter afin de présenter son travail à un public moins aguerri (et donc plus large) lors de la dernière édition du GIFF

Accompagné de son camarade de l’ECAL Théo Déchanez, Odran Jobin y présente Phisus, un court-métrage de six minutes dans lequel le spectateur incarne une forme de vie liquide errant parmi les ruines d’un temple laissées par des humains plus avancés. Loin d’être anecdotiques, ces vestiges témoignent au contraire de l’aliénation des membres d’une secte qui ont tenté de retrouver le sens de la nature dans un monde déserté. Brillant !

À lire aussi
À Genève, le GIFF explore les possibilités des territoires virtuels
“Flow” ©Adriaan Lokman
À Genève, le GIFF explore les possibilités des territoires virtuels
S’il ne fait aucun doute que le Geneva International Film Festival – ou GIFF – est institution pour le 7ème art, l’évènement offre aussi…
10 novembre 2023   •  
Jennifer Merlyn Scherler, rencontre avec l’artiste qui tend un miroir aux cultures web
Jennifer Merlyn Scherler, rencontre avec l’artiste qui tend un miroir aux cultures web
Encore inconnue bataillon dans l’hexagone, la suissesse Jennifer Merlyn Scherler séduit de plus en plus les galeries et musées de son…
07 septembre 2023   •  
Écrit par Manon Schaefle
À Lausanne, une exposition revient sur les origines de l’art immersif
©MCBA
À Lausanne, une exposition revient sur les origines de l’art immersif
Si l’art immersif prend de plus en plus de place dans les institutions, aucune n’était jusqu’alors revenue sur son histoire, bien plus…
07 novembre 2023   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Explorez
Allô ! La Terre : quand l'art numérique fait le plein d'espace
“Sea Of Tranquility” ©Unfold
Allô ! La Terre : quand l’art numérique fait le plein d’espace
Orbitant autour de la thématique spatiale, de nombreux artistes issus du numérique s'inspirent du cosmos et de son univers foisonnant...
23 juillet 2024   •  
Écrit par Maxime Delcourt
Les rencontres SVSN : à l'avant-garde du théâtre XR ?
“Le White Out” - Cie Le Clair Obscur, SVSN 2024 ©Dark Euphoria | Céline Delatte
Les rencontres SVSN : à l’avant-garde du théâtre XR ?
Les 5 et 6 juillet dernier, les rencontres SVSN - spectacle vivant, scènes numériques - ont investi le Festival d’Avignon pour la...
19 juillet 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Hyperpop et art numérique : les liaisons heureuses
“Oil of Every Pearl's Un-Insides”, 2018 ©SOPHIE
Hyperpop et art numérique : les liaisons heureuses
Et si la matière 3D et les égéries virtuelles que donnent à voir Gabriel Massan ou Romain Gauthier, pour ne citer qu’eux, n’étaient...
03 juillet 2024   •  
Écrit par Maxime Delcourt
Mustapha Azeroual et Marjolaine Lévy : Immersion en haute mer
Mustapha Azeroual et Marjolaine Lévy
Mustapha Azeroual et Marjolaine Lévy : Immersion en haute mer
Aux côtés de Marjolaine Lévy, Mustapha Azeroual s'immisce pour la première fois au sein de l'art immersif tout en se tenant à bonne...
24 juin 2024   •  
Écrit par Maxime Delcourt
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Allô ! La Terre : quand l'art numérique fait le plein d'espace
“Sea Of Tranquility” ©Unfold
Allô ! La Terre : quand l’art numérique fait le plein d’espace
Orbitant autour de la thématique spatiale, de nombreux artistes issus du numérique s'inspirent du cosmos et de son univers foisonnant...
23 juillet 2024   •  
Écrit par Maxime Delcourt
L'œuvre du jour : "Fighters", de Quayola
“Fighters”, 2024 ©Quayola
L’œuvre du jour : « Fighters », de Quayola
Inspiré par les sculptures inachevées de Michel-Ange, l’artiste multimédia italien Quayola s’associe au compositeur électronique Max...
22 juillet 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Les rencontres SVSN : à l'avant-garde du théâtre XR ?
“Le White Out” - Cie Le Clair Obscur, SVSN 2024 ©Dark Euphoria | Céline Delatte
Les rencontres SVSN : à l’avant-garde du théâtre XR ?
Les 5 et 6 juillet dernier, les rencontres SVSN - spectacle vivant, scènes numériques - ont investi le Festival d’Avignon pour la...
19 juillet 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Un été au Havre : découvrez la ville qui n'existait pas imaginée par Grégory Chatonsky
“La ville qui n’existait pas” ©Grégory Chatonsky
Un été au Havre : découvrez la ville qui n’existait pas imaginée par Grégory Chatonsky
Tous les étés, Le Havre nous invite à venir passer du temps dans ses rues, et à contempler les oeuvres d'art de son événement annuel...
19 juillet 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard