« Arabofuturs » : de la nécessité d’inventer d’autres imaginaires

"Arabofuturs" : de la nécessité d'inventer d'autres imaginaires
“Culture Is The Waves Of The Future”, 2022 ©Skyseeef

Jusqu’à l’automne, l’Institut du Monde Arabe donne la parole aux artistes arabes et des diasporas qui anticipent l’avenir à travers leur art. Entre dystopies angoissantes et théories optimistes, les 18 vidéastes, performeurs, peintres et artistes numériques invités nous proposent d’imaginer le futur avec eux.

À chaque territoire, sa vision du futur. L’Europe a eu son « Eurofuturisme »au début du XXe siècle, les États-Unis ont fantasmé un rétrofuturisme un peu kitsch au milieu du même siècle et Mark Dery, dans un article devenu célèbre, a théorisé l’afrofuturisme en 1993. Quant au golfe persique, il envisage l’avenir à sa manière, selon une démarche un peu plus critique. Théorisé par Sophia Al-Maria et Fatima Qadiri en 2012, le « Gulf futurism » questionne l’hypermodernisation et l’hypermondialisation tardives des territoires du Moyen-Orient, et sert aujourd’hui de fondements à Arabofuturs : Science-fiction et nouveaux imaginaires, cette exposition collective qui s’ouvre via la version revisitée d’un mall XXL par Sophia Al-Maria.

Larissa Sansour et Søren Lind​, In The Future They Ate From The Finest Porcelain, capture vidéo, 2015, ©Larissa Sansour

Demain, c’est loin

Dans sa première partie, Arabofuturs se focalise essentiellement sur le monde actuel, déformé ou amplifié, notamment via les compositions numériques teintées de pop-culture de Sara Sadik ou de Skyseeef et ses voitures volantes. Mounir Ayache, lui, associe sculptures 3D, tirages numériques et jeu vidéo afin d’immerger le public dans le voyage imaginaire de Hassan al-Wazzan (Léon l’Africain). Deuxième étape : découvrir des « futurs hybrides », et spéculer sur l’avenir aux côtés de cette scène d’une extrême richesse. Certains rêvent de transhumanisme, à la manière de Neïla Czermak Ichti et Ayman Zedani, d’autres ne peuvent envisager autre chose qu’un futur politique, à l’image de Larissa Sansour et Søren Lind. 

Enfin, on découvre avec joie la place centrale occupée par l’écologie dans la conception du monde de demain par les artistes issus du monde arabe. Ce sont d’ailleurs ces doutes et ces hypothèses qui viennent conclure le parcours, lorsque les mondes organiques de Hicham Berrada rencontrent les expériences de Zahrah Al Ghamdi. Quitte à se projeter dans une ère post-humaine. 

À lire aussi
Botanique et science-fiction : rencontre avec l'artiste pluridisciplinaire Léa Collet
Botanique et science-fiction : rencontre avec l’artiste pluridisciplinaire Léa Collet
Candide l’affirmait : “Il faut cultiver notre jardin”. L’artiste Léa Collet, elle, cultive le sien sur le vaste terrain du numérique….
19 avril 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
En 2023, difficile de passer à côté des œuvres de Sara Sadik
En 2023, difficile de passer à côté des œuvres de Sara Sadik
Qu’elles soient présentées au Centre Pompidou-Metz, à LUMA Arles ou à la galerie milanaise Spazio Maiocchi, un même constat s’impose…
19 décembre 2023   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Animations 3D, collages visuels, expériences VR : 10 artistes numériques qui pensent la décolonisation
“Untitled 2020 (Cinderella)” ©Serwah Attafuah
Animations 3D, collages visuels, expériences VR : 10 artistes numériques qui pensent la décolonisation
Déconstruire les mythes dominants, repenser l’identité des populations colonisées, présenter les esclaves autrement que comme des…
22 août 2023   •  
Écrit par Manon Schaefle
Explorez
Premier contact : Gala Hernández López en 3 infos essentielles
©Julien Liénard
Premier contact : Gala Hernández López en 3 infos essentielles
Être artiste, c’est permettre la rencontre avec une œuvre, une pensée, un thème, une esthétique....
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Paris : 3 œuvres numériques à voir pendant la Nuit Blanche
K2-18B ©Musée Cognac
Paris : 3 œuvres numériques à voir pendant la Nuit Blanche
Et si samedi 1er juin, vous délaissiez votre lit pour passer la nuit au musée ? À l’occasion de la Nuit Blanche, Fisheye Immersive...
21 mai 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
L'œuvre du jour : "L'effort, le monde" de Jacques Perconte
“L'effort, le monde” de Jacques Perconte ©Le Générateur
L’œuvre du jour : « L’effort, le monde » de Jacques Perconte
Dans l’obscurité du Générateur, l’artiste Jacques Perconte, plasticien et réalisateur, nous invite à suivre les différentes ascensions...
20 mai 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Fisheye Immersive La Revue : le premier magazine francophone dédié à la création numérique
Fisheye Immersive La Revue : le premier magazine francophone dédié à la création numérique
Porté par des entretiens au long cours (Salomé Chatriot, Fred Forest, Julien Creuzet), des analyses critiques, philosophiques ou...
18 mai 2024   •  
Écrit par Maxime Delcourt
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Premier contact : Gala Hernández López en 3 infos essentielles
©Julien Liénard
Premier contact : Gala Hernández López en 3 infos essentielles
Être artiste, c’est permettre la rencontre avec une œuvre, une pensée, un thème, une esthétique....
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Book club : « Manifesto for Cyborgs » de Donna Haraway
Book club : « Manifesto for Cyborgs » de Donna Haraway
Avant de s’imposer dans les musées, l’art numérique trouve sa source dans les bibliothèques. « Book Club » revient sur ces livres...
Il y a 7 heures   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Art numérique : les artistes arabes demandent voix au chapitre
Skyseeef, Série Culture is the waves of the future, 2024, photographie © Skyseeef
Art numérique : les artistes arabes demandent voix au chapitre
À l’occasion de l’exposition “Arabofuturs” actuellement présentée à l’Institut du Monde Arabe, reportage auprès des artistes...
22 mai 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Paris : 3 œuvres numériques à voir pendant la Nuit Blanche
K2-18B ©Musée Cognac
Paris : 3 œuvres numériques à voir pendant la Nuit Blanche
Et si samedi 1er juin, vous délaissiez votre lit pour passer la nuit au musée ? À l’occasion de la Nuit Blanche, Fisheye Immersive...
21 mai 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard