Et si l’art numérique venait rajeunir l’image des théâtres ?

Et si l'art numérique venait rajeunir l'image des théâtres ?
Nuit immersive - Super tomorrow, 2022 © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

Le festival d’Avignon en a encore fait la démonstration cette année. Le théâtre rentre dans l’ère de l’immersif à cadence accélérée. Et cette tendance semble entraîner dans son sillon l’émergence de formes réjouissantes. 

Le grand rendez-vous du genre, baptisé « Aires numériques », dédié aux formes 2.0 au Grenier à Sel, en était à sa quatrième édition à Avignon. Dans le désordre, on y découvrait le spectacle E.MOTION : l’extraordinaire métamorphose en motion capture temps réel et marionnettes numériques 3D, un cirque en réalité virtuelle, la comédie sur l’intelligence artificielle GaroutsIA… Que d’inventivité sur scène ! Alors même qu’on pensait le théâtre cantonné au strict jeu d’acteurs, parfois en musique ou dans des décors spectaculaires en mouvement, certes.

Nuit immersive – Super Tomorrow, 2022. credit : Christophe Raynaud de Lage / Festival d’Avignon

Scènes augmentées et virtuelles, dispositifs immersifs et interactifs, expériences numériques… On l’a vu : les possibilités foisonnent. Mais qu’apportent-elles réellement au théâtre ? Là aussi, les réponses varient. Elles ont été passées en revue pendant le forum « Entreprendre dans la culture 2023 » les 12 et 13 juillet, toujours à Avignon. Parmi elles, sont évoquées comme points forts la « diversification des publics » et une « réinvention de la relation spectateurs/interprètes ». Ces formes seraient plus à même d’attirer les néophytes dans les salles et de les embarquer en les impliquant sensoriellement et activement. À ce sujet, on pense à la pièce L’Éloquence des fleurs (Axel Beaumont, Julie Desmet Weaver, Léa Ducré et Benjamin Hoguet) qui permettait aux spectateurs d’envoyer des messages en direct pour les voir traduits en oracles au « parler fleur ».

Pour ce qui est des ressorts créatifs, Rémi Ronfard (chercheur associé à l’EnsAD) loue au cours du forum des « possibilités dramaturgiques inédites ». On l’aura donc compris : l’immersif vient dépoussiérer et booster un milieu qui peinait à séduire les nouvelles générations. En résultent des oeuvres hybrides, qui ne reculent plus pour mixer le jeu d’acteurs avec de la 3D, du virtuel, de la réalité augmentée…

De nouveaux challenges pour les lieux de diffusion, et pas que

Néanmoins, pour le théâtre, passer des dispositifs traditionnels à l’immersion est plus facile à dire qu’à faire. D’abord, notons que ces formes atypiques constituent de nouvelles scènes et infrastructures qui confrontent des salles bâties il y a parfois plusieurs siècles à leurs limites. Le défi, de taille, ressemble parfois à faire « rentrer des ronds dans des carrés » remarque Joris Mathieu, directeur du Théâtre Nouvelle Génération interrogé par Libération.

E.MOTION : L’EXTRAORDINAIRE MÉTAMORPHOSE, Axel Beaumont et Julie Desmet Weaver

La viabilité de ces nouvelles propositions, plébiscitées du côté du public et de certains artistes, se pose aussi en termes de finances. En effet, leur coût de production est globalement plus élevé que pour un plateau classique. En un mot : qui va payer ? Organismes du spectacle vivant ou bien celles pour le cinéma et l’image animée comme c’est le cas du CNC ? Les professionnels plaident pour des financements croisés. Et bonne nouvelle : leurs demandes semblent entendues.

Ultime frein, et pas des moindres, Joris Mathieu parle d’un « changement de culture ». Entre théâtre et digital, nous faisons face à deux paradigmes que tout semble opposer. L’un repose sur l’aspect vivant, l’incarnation, les corps à l’oeuvre. L’autre sur le recours aux technologies. L’idée n’est certainement pas de perdre cette dimension « vivante » mais de prendre conscience qu’elle peut se conjuguer avec le virtuel pour de nouveaux types d’expériences. Et réciproquement, il se pourrait que le théâtre vienne apporter un coup de jeune à nos usages hyper-individualisés de ces mêmes technologies en les transposant dans un contexte collectif, interactif. En conclusion : décloisonner est et restera toujours un signal favorable pour la création.

À lire aussi
En marge du festival d’Avignon, « Aires Numériques » fait la part belle aux arts immersifs
“Qui a hacké GaroutzIA ?” ©Compagnie Atropos – Grenier à Sel
En marge du festival d’Avignon, « Aires Numériques » fait la part belle aux arts immersifs
Du 7 au 24 juillet prochains, le Grenier à Sel présentera avec Aires numériques une programmation entièrement tournée vers les formes…
29 juin 2023   •  
Écrit par Lila Meghraoua
Danse immersive : la nouvelle tendance du spectacle vivant ?
©cie AΦE
Danse immersive : la nouvelle tendance du spectacle vivant ?
Mapping, avatar, réalité augmentée, installation interactive… la danse se met à l’heure du…
14 juin 2023   •  
Écrit par Benoit Gaboriaud
Simon "Raion" Lavi : quand l'IA bouscule les codes de la post-photographie
“Pink. Unidentified. Such a Useless Color ! #091” ©Simon Raion Lavi
Simon « Raion » Lavi : quand l’IA bouscule les codes de la post-photographie
Photographe et artiste multimédia, Simon « Raion » Lavi s’intéresse depuis quelques années à l’intelligence artificielle. Un outil à…
17 juillet 2023   •  
Écrit par Maxime Delcourt

Explorez
L'oeil dans le rétro : "Cubic Limit" de Manfred Mohr
“Cubic Limits“ ©Manfred Mohr
L’oeil dans le rétro : « Cubic Limit » de Manfred Mohr
Cette semaine, lorsque l’on a décidé de regarder dans le rétro, c’est sur la route 66 que l’on...
29 mai 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Art numérique : les artistes arabes demandent voix au chapitre
Skyseeef, Série Culture is the waves of the future, 2024, photographie © Skyseeef
Art numérique : les artistes arabes demandent voix au chapitre
À l’occasion de l’exposition “Arabofuturs” actuellement présentée à l’Institut du Monde Arabe, reportage auprès des artistes...
22 mai 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Une brève histoire du computer art (5/5) : 1990's, décennie robotique
Ken Goldberg et Joseph Santarromana, “The Telegarden”, 1995-2004 ©Robert Wedemeyer
Une brève histoire du computer art (5/5) : 1990’s, décennie robotique
Dans cette nouvelle série, Fisheye Immersive remonte le fil de l’histoire jusqu’à la source de l’art numérique contemporain : le computer...
15 mai 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Une brève histoire du computer art (4/5) : 1985, Andy Warhol s'essaye à l'art numérique
Andy Warhol dessine Debbie Harry sur un ordinateur Amiga ©Allan Tannenbaum
Une brève histoire du computer art (4/5) : 1985, Andy Warhol s’essaye à l’art numérique
Dans cette nouvelle série, Fisheye Immersive remonte le fil de l’histoire jusqu’à la source de l’art numérique contemporain : le computer...
08 mai 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Nos derniers articles
Voir tous les articles
De la création de l'IA à la prison : l'incroyable destin d’Alan Turing
De la création de l’IA à la prison : l’incroyable destin d’Alan Turing
Considéré comme l’un des pères de l’informatique, il faudra 50 ans pour que l'héritage d’Alan Turing soit enfin reconnu et admiré. Retour...
12 juin 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Qui est Jérémy Griffaud, l'artiste français présent à Sónar+D ?
“The Garden”, 2024 ©Jérémy Griffaud
Qui est Jérémy Griffaud, l’artiste français présent à Sónar+D ?
Cette année, Sónar Realities+D se transforme en un véritable terrain de jeu VR ! Curaté par Fabbula, en partenariat avec Octobre...
11 juin 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Tuto : les secrets d'Aurèce Vettier pour créer en collaboration avec l'IA
aurèce vettier, “second tree prosthesis (forms derived from hemp)”, AV-2022-U-259, sculpture en bronze à partir de formes générées par IA. Exposition à la Fondation Brownstone, Paris, 2022. ©Nicolas Brasseur
Tuto : les secrets d’Aurèce Vettier pour créer en collaboration avec l’IA
En collaboration avec l’IA, Aurèce Vettier façonne la nature à son image, avec ses erreurs poétiques, ses feuilles asymétriques et ses...
10 juin 2024   •  
Écrit par Benoit Gaboriaud
"Anxious Arrivals", la quintessence de la performance XR ?
“Anxious Arrivals” ©Eric Joris & Isjtar Vandebroeck
« Anxious Arrivals », la quintessence de la performance XR ?
Imaginé et conçu par l’équipe de CREW, “Anxious Arrivals” repousse les frontières de la performance en réalité étendue. À...
10 juin 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard