L’œil dans le retro : « The Senster » d’Edward Ihnatowicz

L'œil dans le retro : "The Senster" d'Edward Ihnatowicz

Cette semaine, lorsque l’on a décidé de regarder dans le rétro, c’est aux Pays-Bas que l’on s’est retrouvé, fasciné par l’idée de contempler l’œuvre emblématique du sculpteur cybernétique Edward Ihnatowicz, The Senster. Soit une chimère robotique créée en 1970 et contrôlée par ordinateur.

Imaginez un peu. Une bête d’acier de 4 mètres de haut à l’allure de dinosaure ou de girafe est créée dans l’idée d’accueillir les visiteurs de l’ancien musée scientifique de Philips, l’Evoluon, entre 1970 et 1974. Quelle serait votre réaction ? La peur ? L’incompréhension ? La curiosité ? Pensé par l’artiste Edward Ihnatowicz suite à une commande de la marque néerlandaise, The Senster suscite un peu tout ça. Il faut dire que la « sculpture », installée dans le hall d’entrée, est l’une des premières œuvres d’art robotique pouvant être contrôlée à distance, par ordinateur.

Une prouesse technologique symbolisée ici par les réactions de la machine. À commencer par celles de sa tête et de son cou, qui réagissent aux bruits et aux mouvements émis par les visiteurs grâce à quatre microphones et deux capteurs radar Doppler. Ainsi, tandis que les sons doux font bouger sa tête vers celui qui l’émet, les sons plus forts l’encouragent à battre en retraite. Enfin, lorsqu’un spectateur se déplace rapidement, le robot tente de suivre ses mouvements. 

L’art cybernétique ne meurt jamais

Si la description de ce drôle d’animal a de quoi effrayer, les visiteurs de l’Evoluon ont toutefois manifesté durant plus de quatre ans un vif intérêt pour The Senster – à l’époque, il n’est pas rare de voir le public lui faire des signes ou tout simplement crier pour tenter d’attirer son attention. Pourtant, en 1974, Philips arrête l’aventure et finit par faire démonter l’œuvre. D’abord exposée en plein air en Nouvelle-Zélande, elle a depuis été acquise par l’Université des sciences et technologies de Cracovie en 2017 pour tenter de lui redonner vie. Après une longue période de rénovation, la sculpture interactive, emblématique de l’art cinétique, a même été réactivée dans le cadre de la 100ème inauguration de l’année académique, en 2019. À croire que le proverbe dit vrai : rien ne se perd, tout se transforme.

À lire aussi
L'œil dans le rétro : « Luna » de Fabio Mauri
“Luna” de Fabio Mauri ©Ugo Mulas
L’œil dans le rétro : « Luna » de Fabio Mauri
Cette semaine, lorsque l’on a décidé de regarder dans le rétro, on s’est envolé sur la Lune. La faute à l’œuvre Luna de Fabio Mauri qui…
11 janvier 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
L'œil dans le rétro : « Oscillons » de Ben F. Laposky
“Oscillons” ©Ben F. Laposky
L’œil dans le rétro : « Oscillons » de Ben F. Laposky
Il paraît que pour savoir où l’on va, il faut savoir d’où l’on vient. Un adage qui se vérifie au sein de l’histoire de l’art, qui n’a pas…
05 janvier 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
L’œil dans le rétro : « Electronic Superhighway » de Nam June Paik
“Electronic Superhighway” de Nam June Paik ©Smithsonian Institution
L’œil dans le rétro : « Electronic Superhighway » de Nam June Paik
Cette semaine, lorsque l’on a décidé de regarder dans le rétro, c’est sur la route 66 que l’on s’est retrouvé, fasciné par l’idée de…
12 octobre 2023   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Explorez
Miguel Chevalier : l’art numérique à l’assaut des patinoires
“Digital ParadICE IA” ©Miguel Chevalier
Miguel Chevalier : l’art numérique à l’assaut des patinoires
Pionnier de l’art numérique, l’artiste Miguel Chevalier déploie sa nouvelle création immersive dans un lieu inédit : la patinoire de...
28 février 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
"JFK Memento" : les coulisses d'une reconstitution historique immersive
“JFK Memento” ©Targo
« JFK Memento » : les coulisses d’une reconstitution historique immersive
Qui ne s’est jamais demandé ce qu’il ferait s’il pouvait remonter dans le temps ? Le documentaire VR “JFK Memento” vous donne l’occasion...
27 février 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
"Vivre l’œuvre" : dites bonjour à l’art immersif contemporain
©Musée d'art de Pully, 2024
« Vivre l’œuvre » : dites bonjour à l’art immersif contemporain
Pour célébrer son 75eme anniversaire, le Musée d’art de Pully voit les choses en grand et invite ses publics à découvrir une série...
26 février 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Pudgy Penguins, nouvelles stars du marché des NFTS ?
Pudgy Penguins
Pudgy Penguins, nouvelles stars du marché des NFTS ?
Ils sont les stars du marché des NFT. Pourtant, récemment, le floor price des Pudgy Penguins a un instant dépassé celui des célèbres...
23 février 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Comment débuter dans la création immersive ? Les conseils de Structure Void
Comment débuter dans la création immersive ? Les conseils de Structure Void
Création sonore, audiovisuelle, interactive, générative, VR ou fulldome : l’offre des logiciels dédiés à la création numérique est dense...
29 février 2024   •  
Écrit par Adrien Cornelissen
Pixel Art et réseaux sociaux: une belle histoire d'amour
“Inès” - peinture à l'huile sur toile, Abstrait de près mais l'image apparaît avec le recul ©Ced Vernay
Pixel Art et réseaux sociaux: une belle histoire d’amour
Dans la continuité des mosaïques romaines, du point de croix ou du pointillisme, le Pixel Art surgit dans les années 1970 avec l'arrivée...
28 février 2024   •  
Écrit par Benoit Gaboriaud
Miguel Chevalier : l’art numérique à l’assaut des patinoires
“Digital ParadICE IA” ©Miguel Chevalier
Miguel Chevalier : l’art numérique à l’assaut des patinoires
Pionnier de l’art numérique, l’artiste Miguel Chevalier déploie sa nouvelle création immersive dans un lieu inédit : la patinoire de...
28 février 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
"JFK Memento" : les coulisses d'une reconstitution historique immersive
“JFK Memento” ©Targo
« JFK Memento » : les coulisses d’une reconstitution historique immersive
Qui ne s’est jamais demandé ce qu’il ferait s’il pouvait remonter dans le temps ? Le documentaire VR “JFK Memento” vous donne l’occasion...
27 février 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard