L’œuvre du jour : « Cultus » de Zach Blas

19 février 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
L'œuvre du jour : « Cultus » de Zach Blas
“Cultus”, Zach Blas ©Max Colson

À travers sa dernière œuvre, la série d’installations d’images animées Cultus, Zach Blas donne des pouvoirs divins à l’intelligence artificielle.

Et si les grands patrons de la Silicon Valley étaient en réalité les prophètes au service d’un Dieu tout puissant nommé « l’IA » ? À travers son œuvre Cultus (du latin « culte »), présentée à la arebyte Gallery de Londres, l’artiste numérique Zach Blas interroge l’aspect religieux de l’intelligence artificielle au sein de l’industrie technologique en s’intéressant notamment aux pouvoirs qui lui sont conférés, ainsi qu’aux mythes et aux croyances qui l’entourent. 

vue de l’installation à la arebyte Gallery, Londres (2023), ©Max Colson

Une église 2.0

Deuxième volet de la trilogie acclamée Silicon Trace, questionnant le mysticisme des circuits technologiques, Cultus s’appuie sur la présence du spectateur pour mettre en scène cette dévotion vouée à l’IA. Grâce à un dispositif informatique techno-religieux – un générateur de dieux, un moteur sacré – et à une mise en scène digne des plus grands films de science-fiction, l’oeuvre permet au public d’invoquer tout un panthéon de dieux IA : Exposio, le dieu du désir et de l’exposition de l’intelligence artificielle ; Iudicium, dieu de l’automatisation et du jugement ; Lacrimae, dieu des larmes et de l’extraction ; ou encore Eternus, le dieu de la vie immortelle.

Au milieu de l’espace, entouré d’offrandes sur des socles pyramidaux, un orbe vert palpitant danse avec les lumières célestes. La scène est aussi belle qu’inquiétante, parfaite représentation de ce qu’est l’IA, cette technologie qui fascine autant qu’elle suscite de la méfiance.

vue de l’installation à la arebyte Gallery, Londres (2023), ©Max Colson

En cela, Cultus est semblable à une église 2.0, un engrenage sectaire dont nous sommes finalement tous un peu adepte aujourd’hui. En poussant à l’extrême notre relation avec les nouvelles technologies, Zach Blas met également en lumière la confiance banale que nous leur accordons. Heureusement, un hérétique, caché à l’intérieur de l’œuvre, fait la balance, et nous incite à réfléchir en exposant des contre-croyances bouleversantes. Mais les dieux étant déjà loués, n’est-il pas trop tard pour faire marche arrière ? 

À lire aussi
Monde nouveau : quand l’IA transforme l’architecte en artiste numérique
©Éric Tabuchi
Monde nouveau : quand l’IA transforme l’architecte en artiste numérique
À l’image de ce qui se joue dans tant d’autres domaines créatifs, les progrès de l’intelligence artificielle ouvrent de nouvelles…
30 janvier 2024   •  
Écrit par Laurent Catala
« AI & Me » : l'installation qui utilise l'IA pour dire vos quatre vérités
Vue de l’installation de « The Confessional » ©MOTS
« AI & Me » : l’installation qui utilise l’IA pour dire vos quatre vérités
Présentée pour la première fois au festival Metropolink #09 à Heidelberg (Allemagne), cette expérience signée MOTS ne mâche pas ses mots…
15 janvier 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Qui est Iris QU Xiaoyu, le nouveau visage de l'art numérique ?
Iris QU Xiaoyu ©Xinyu Li
Qui est Iris QU Xiaoyu, le nouveau visage de l’art numérique ?
Récemment exposée au ZKM, Iris QU Xiaoyu a tout de la nouvelle coqueluche de l’art numérique. Utilisant le code comme médium, l’artiste…
08 janvier 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Explorez
Biennale de Venise : 5 artistes numériques à retrouver sur place
“Attila cataracte ta source/aux pieds des pitons verts/finira dans la grande mer/gouffre bleu/nous nous noyâmes/dans les larmes marées de la lune”, Pavillon français, Julien Creuzet ©Jacopo La Forgia
Biennale de Venise : 5 artistes numériques à retrouver sur place
Alors que la 60ème édition de la Biennale de Venise vient d’être inaugurée, zoom sur cinq artistes qui mettent l’art numérique au centre...
18 avril 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
"Poetics of Encryption", l'exposition qui explore notre relation (complexe) aux technologies
“holding death close”, 2021. Video still ©enorê
« Poetics of Encryption », l’exposition qui explore notre relation (complexe) aux technologies
Présentée à la galerie KW et inspirée du livre “Poetics of Encryption: Art and the Technocene” de Nadim Samman, l'exposition berlinoise...
16 avril 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
"À quoi rêvent les ondes ?" La belle exposition du collectif Bones & Clouds
“D'ici peu...” ©Bones & Clouds
« À quoi rêvent les ondes ? » La belle exposition du collectif Bones & Clouds
Matérialiser ce qui échappe à notre perception ; créer un point de connexion entre l'art, la science et la spiritualité ; éprouver...
15 avril 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
"What The Punk!", le documentaire qui décrypte la naissance des CryptoPunks
Extrait du documentaire “What The Punk!”
« What The Punk! », le documentaire qui décrypte la naissance des CryptoPunks
Présenté lors de la dernière édition du Festival international du film sur l’art (FIFA), “What The Punk!” revient sur l’une des plus...
12 avril 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Botanique et science-fiction : rencontre avec l'artiste pluridisciplinaire Léa Collet
Botanique et science-fiction : rencontre avec l’artiste pluridisciplinaire Léa Collet
Candide l’affirmait : “Il faut cultiver notre jardin”. L’artiste Léa Collet, elle, cultive le sien sur le vaste terrain du numérique....
19 avril 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Book club : "Le Samouraï virtuel" de Neal Stephenson
Book club : « Le Samouraï virtuel » de Neal Stephenson
Avant de s’imposer dans les musées, l’art numérique trouve sa source dans les bibliothèques. « Book Club » revient sur ces livres...
19 avril 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Biennale de Venise : 5 artistes numériques à retrouver sur place
“Attila cataracte ta source/aux pieds des pitons verts/finira dans la grande mer/gouffre bleu/nous nous noyâmes/dans les larmes marées de la lune”, Pavillon français, Julien Creuzet ©Jacopo La Forgia
Biennale de Venise : 5 artistes numériques à retrouver sur place
Alors que la 60ème édition de la Biennale de Venise vient d’être inaugurée, zoom sur cinq artistes qui mettent l’art numérique au centre...
18 avril 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Bill Viola, au seuil de l'image et du temps
Bill Viola. “Sculptor of Time” ©Tempora/Anthony Dehez
Bill Viola, au seuil de l’image et du temps
En 18 œuvres vidéo aussi diverses (écrans, installations, salles immersives) que puissantes, l’exposition “Sculptor Of Time” du Musée de...
17 avril 2024   •  
Écrit par Laurent Catala