Mélanie Courtinat : « Il devient difficile de se souvenir d’un monde dépourvu de « numérique » »

Mélanie Courtinat : "Il devient difficile de se souvenir d’un monde dépourvu de « numérique »"
"Ten Lands" ©Mélanie Courtinat

Durant l’été, de mi-juillet à fin septembre, Fisheye Immersive part à la rencontre de huit artistes numériques venus du monde entier, profondément créatifs et déterminés à expliquer leur travail, démocratiser leur approche créative. Troisième invitée : Mélanie Courtinat, dont le travail ose tous les croisements, entre VR et architecture, entre univers vidéoludiques et arts plastiques.

Vogue Czechoslovakia ©Mélanie Courtinat
I Never Promised You A Garden ©Mélanie Courtinat
Magmah ©Mélanie Courtinat

D’après toi, à quel point le numérique, la VR ou les technologies immersives vont-elles impacter les propositions artistiques, les musées ou les galeries ces prochaines années ?

Mélanie Courtinat : Plus le temps passe, et plus il devient difficile de se souvenir d’un monde dépourvu de « numérique ». Ça fait donc sens que ce dernier ait un impact grandissant sur l’art, depuis un moment déjà. Personnellement, je crois d’ailleurs que les émotions les plus puissantes que j’ai jamais pu ressentir face à une œuvre d’art étaient dans le contexte d’une expérience immersive /numérique. Ce sont de nouvelles formes d’expressions à explorer pour les artistes, mais également de nouveaux moyens de partager l’art en ligne, de nouvelles manières de le conserver ou de l’archiver. 

De ton côté, as-tu l’impression que les arts numériques/immersifs te permettent de délivrer plus concrètement un message impossible à défendre sous une autre forme ?

Mélanie Courtinat : La question de l’utilisation de médiums traditionnels comme la peinture ne s’est jamais trop posée pour moi, on dirait qu’il y avait comme une évidence. J’ai expérimenté brièvement le dessin, la peinture, la photographie, mais sans enthousiasme, sans plaisir. Ma pratique artistique découle dans son entièreté de l’usage du numérique, et plus particulièrement encore du jeu vidéo, ne serait-ce que grâce à son incroyable pouvoir immersif et narratif. Ce médium est indéniablement le plus adapté aux histoires que j’ai envie de raconter. Je suis notamment très sensible au fait de pouvoir convoquer plusieurs pratiques artistiques en une seule expérience. Par exemple, j’aime l’idée de faire résonner le son avec l’image. 

Dans ce cas, comment utilises-tu les outils numériques au sein de ton processus de création ?

Mélanie Courtinat : Comme dit précédemment, j’utilise exclusivement des outils numériques pour créer, avec notamment la volonté de considérer le jeu vidéo comme un médium majeur, dont j’explore les propriétés dans le cadre de ma pratique. Ça se manifeste très concrètement à travers l’usage de logiciels de jeux vidéo pour créer, mais aussi en réfléchissant à tout ce qui constitue le jeu vidéo : les mécanismes dits traditionnels de gameplay tels que les points de sauvegarde, les PNJ (personnages non joueur, ndr)… Selon moi, ce médium permet de convoquer un sentiment de liberté fort pour le spectateur, mais il me permet également de créer des mondes étendus et partageables en ligne.

À l’heure du numérique, on dit que n’importe qui peut se revendiquer artiste, que « pousser quelques boutons » (pour reprendre une phrase lue dans certaines interviews…) ne fait pas de nous des artistes. Quel est ton point de vue là-dessus ?

Mélanie Courtinat : Qu’ils sont super cons et que débattre de ce sujet ne m’intéresse pas.

Selon toi, la France est-elle en retard sur les arts numériques/immersifs ? Qu’est-ce qui manquerait, par exemple, pour faire de Paris l’équivalent de Montréal, de Bruxelles, de Londres ou même d’un pays comme Taïwan ?

Mélanie Courtinat : Sans vouloir entrer dans une analyse géopolitique, disons simplement qu’une grosse exposition comme Worldbuilding. Jeux vidéo et art à l’ère digitale se déroule actuellement au Centre Pompidou-Metz. Le fait qu’elle existe, ça en dit déjà beaucoup.

À lire aussi
Mélanie Courtinat
”Magmah“ ©Mélanie Courtinat
Mélanie Courtinat
Inspiré par différents courants artistiques (musique, arts plastiques, architecture…), Mélanie Courtinat s’efforde depuis Paris d’utiliser la réalité virtuelle et la réalité augmentée pour traduire en expérience 3D les émotions que peuvent susciter les jeux vidéo.
Sam Madhu : "Le numérique offre la possibilité de façonner des réalités alternatives à partir de rien »
©Sam Madhu
Sam Madhu : « Le numérique offre la possibilité de façonner des réalités alternatives à partir de rien »
Durant l’été, de mi-juillet à fin septembre, Fisheye Immersive part à la rencontre de huit artistes numériques venus du monde entier…
18 juillet 2023   •  
Écrit par Maxime Delcourt
Inès Alpha : « Je rêve du jour où tout le monde portera un e-makeup de fée sous-marine dans la rue »
Inès Alpha : « Je rêve du jour où tout le monde portera un e-makeup de fée sous-marine dans la rue »
L’artiste parisienne, programmée au Palais Augmenté 3, relègue le corset des codes hétéronormatifs au placard, préférant à cela concocter…
14 juin 2023   •  
Écrit par Antonin Gratien
Explorez
De la création de l'IA à la prison : l'incroyable destin d’Alan Turing
De la création de l’IA à la prison : l’incroyable destin d’Alan Turing
Considéré comme l’un des pères de l’informatique, il faudra 50 ans pour que l'héritage d’Alan Turing soit enfin reconnu et admiré. Retour...
12 juin 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Tuto : les secrets d'Aurèce Vettier pour créer en collaboration avec l'IA
aurèce vettier, “second tree prosthesis (forms derived from hemp)”, AV-2022-U-259, sculpture en bronze à partir de formes générées par IA. Exposition à la Fondation Brownstone, Paris, 2022. ©Nicolas Brasseur
Tuto : les secrets d’Aurèce Vettier pour créer en collaboration avec l’IA
En collaboration avec l’IA, Aurèce Vettier façonne la nature à son image, avec ses erreurs poétiques, ses feuilles asymétriques et ses...
10 juin 2024   •  
Écrit par Benoit Gaboriaud
Lolo & Sosaku : le live AV poussé à l'extrême
Lolo & Sosaku
Lolo & Sosaku : le live AV poussé à l’extrême
Avec The End, le duo Lolo & Sosaku casse les codes de la convenance un peu somnolente de beaucoup de live AV pour y introduire une base...
07 juin 2024   •  
Écrit par Laurent Catala
Smith & Lyall, rencontre avec le duo derrière les visuels des Chemical Brothers
“Music:Response”, Smith & Lyall ©Casa Batlló
Smith & Lyall, rencontre avec le duo derrière les visuels des Chemical Brothers
Alors que Casa Batlló et Sónar, deux institutions culturelles majeures de Barcelone, s’associent pour offrir au...
05 juin 2024   •  
Écrit par Valentin Ducros
Nos derniers articles
Voir tous les articles
De la création de l'IA à la prison : l'incroyable destin d’Alan Turing
De la création de l’IA à la prison : l’incroyable destin d’Alan Turing
Considéré comme l’un des pères de l’informatique, il faudra 50 ans pour que l'héritage d’Alan Turing soit enfin reconnu et admiré. Retour...
12 juin 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Qui est Jérémy Griffaud, l'artiste français présent à Sónar+D ?
“The Garden”, 2024 ©Jérémy Griffaud
Qui est Jérémy Griffaud, l’artiste français présent à Sónar+D ?
Cette année, Sónar Realities+D se transforme en un véritable terrain de jeu VR ! Curaté par Fabbula, en partenariat avec Octobre...
11 juin 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Tuto : les secrets d'Aurèce Vettier pour créer en collaboration avec l'IA
aurèce vettier, “second tree prosthesis (forms derived from hemp)”, AV-2022-U-259, sculpture en bronze à partir de formes générées par IA. Exposition à la Fondation Brownstone, Paris, 2022. ©Nicolas Brasseur
Tuto : les secrets d’Aurèce Vettier pour créer en collaboration avec l’IA
En collaboration avec l’IA, Aurèce Vettier façonne la nature à son image, avec ses erreurs poétiques, ses feuilles asymétriques et ses...
10 juin 2024   •  
Écrit par Benoit Gaboriaud
"Anxious Arrivals", la quintessence de la performance XR ?
“Anxious Arrivals” ©Eric Joris & Isjtar Vandebroeck
« Anxious Arrivals », la quintessence de la performance XR ?
Imaginé et conçu par l’équipe de CREW, “Anxious Arrivals” repousse les frontières de la performance en réalité étendue. À...
10 juin 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard