Biennale NOVA_XX : 3 bonnes raisons de se rendre à l’édition 2024

16 février 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Biennale NOVA_XX : 3 bonnes raisons de se rendre à l'édition 2024
“They Dream In My Bones”, still vidéo ©Faye Formisano

Biennale internationale dédiée à l’intrication artistique, scientifique et technologique en mode féminin et non-binaire, NOVA_XX revient pour une quatrième édition centrée autour d’une thématique pointue et ambitieuse : « Plurivers & Contingence ». On vous file trois raisons de vous y rendre immédiatement !

Pour découvrir d’autres visions de l’art numérique

Fondée en 2017 à Bruxelles par Stéphanie Pécourt, nommée depuis à la direction du Centre Wallonie-Bruxelles, à Paris, NOVA_XX est l’un des rendez-vous phares de la création numérique. Sa morphologie, volontairement hybride, se détache des carcans d’une Biennale traditionnelle. Marrainée par l’architecte et journaliste Vittoria Matarrese, passée par le Palais de Tokyo et la Mostra de Venise (pour ne citer qu’une partie infime de son CV), l’anarkhè-exposition – un néologisme faisant référence au concept d’anarchitecture de Gordon Matta-Clark – accueille un large panel d’artistes féminines (Faye Formisano, Salomé Chatriot, Elodie Huet, Yue Cheng, Lou Fauroux…), ainsi que des performances, des projections de films, des lives et des DJ sets. Le 27 avril, les intéressés pourront également découvrir les lauréats du Prix COAL, une récompense qui valorise les artistes mettant en lumière les questions écologiques. 

For Here Am I Sitting In a Tin Car Far Above The World ©Gala Hernandez Lopez,

Pour réfléchir à l’avenir

Du 16 février au 27 avril, les œuvres présentées à la Biennale Nova_XX questionnent le monde et ses possibilités, s’appuyant majoritairement sur l’association nature/technique afin de créer des pièces impactantes : elles peuvent aussi bien être portées sur les imaginaires de la conquête spatiale que sur des nanomondes ; elles peuvent être des héritières du bio-art ou générées à partir d’une intelligence artificielle. Mais si les sujets et les formes sont multiples, elles sont toujours source de débats et de réflexion : sur aujourd’hui, et sur demain ! Ou comment, via des rencontres, des performances et des propositions sonores, signer la fin d’un art passif et contemplatif au profit d’une création mouvante et source de changement. 

Bestioles, Marylou ©Zoe Thiburs

Pour s’évader un peu

Si le centre névralgique de NOVA_XX se trouve au Centre Bruxelles-Wallonie de Paris, sachez que l’événement se déploie aussi à la Gaîté Lyrique, au Générateur ou aux Ateliers Médicis, mais aussi en dehors des frontières de la capitale. Au total, ce sont 41 univers que l’on découvre en parallèle à l’Université Paris 8 Vincennes – Saint Denis, au Lab GAMERZ d’Aix-en-Provence ou à la Friche la Belle de Mai et au Cabaret Aléatoire de Marseille. Une décentralisation salutaire, tant elle implique tous les amateurs d’art, quelle que soit leur localisation. 

  • Biennale Nova_XX, du 16 février au 27 avril 2024, Centre Wallonie-Bruxelles, Paris.
À lire aussi
Prenez date : la Biennale de l'image en mouvement revient en 2024
Sheila Chukwulozie ©Centre d’Art Contemporain Genève
Prenez date : la Biennale de l’image en mouvement revient en 2024
Bonne nouvelle pour les amateurs d’art numérique ! À Genève, la Biennale de l’Image en Mouvement revient janvier pour une neuvième…
21 décembre 2023   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Tour de France des lieux dédiés à l'art numérique
Salle d’exposition du Grand Palais Immersif © Iconem
Tour de France des lieux dédiés à l’art numérique
De Paris à Avignon, en passant par le Havre, la rédaction de Fisheye Immersive vous propose de partir à la rencontre de la création…
04 novembre 2023   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Dans la vie d’un.e jeune artiste numérique : de l’école à la galerie
“All The Hidden Things”, 2021 ©Tabitha Swanson
Dans la vie d’un.e jeune artiste numérique : de l’école à la galerie
De sa chambre à l’école, de l’école aux galeries, des galeries aux musées, comment devient-on un artiste numérique qui compte ?…
12 février 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Explorez
Biennale de Venise : 5 artistes numériques à retrouver sur place
“Attila cataracte ta source/aux pieds des pitons verts/finira dans la grande mer/gouffre bleu/nous nous noyâmes/dans les larmes marées de la lune”, Pavillon français, Julien Creuzet ©Jacopo La Forgia
Biennale de Venise : 5 artistes numériques à retrouver sur place
Alors que la 60ème édition de la Biennale de Venise vient d’être inaugurée, zoom sur cinq artistes qui mettent l’art numérique au centre...
18 avril 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
"Poetics of Encryption", l'exposition qui explore notre relation (complexe) aux technologies
“holding death close”, 2021. Video still ©enorê
« Poetics of Encryption », l’exposition qui explore notre relation (complexe) aux technologies
Présentée à la galerie KW et inspirée du livre “Poetics of Encryption: Art and the Technocene” de Nadim Samman, l'exposition berlinoise...
16 avril 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
"À quoi rêvent les ondes ?" La belle exposition du collectif Bones & Clouds
“D'ici peu...” ©Bones & Clouds
« À quoi rêvent les ondes ? » La belle exposition du collectif Bones & Clouds
Matérialiser ce qui échappe à notre perception ; créer un point de connexion entre l'art, la science et la spiritualité ; éprouver...
15 avril 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
"What The Punk!", le documentaire qui décrypte la naissance des CryptoPunks
Extrait du documentaire “What The Punk!”
« What The Punk! », le documentaire qui décrypte la naissance des CryptoPunks
Présenté lors de la dernière édition du Festival international du film sur l’art (FIFA), “What The Punk!” revient sur l’une des plus...
12 avril 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Botanique et science-fiction : rencontre avec l'artiste pluridisciplinaire Léa Collet
Botanique et science-fiction : rencontre avec l’artiste pluridisciplinaire Léa Collet
Candide l’affirmait : “Il faut cultiver notre jardin”. L’artiste Léa Collet, elle, cultive le sien sur le vaste terrain du numérique....
19 avril 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Book club : "Le Samouraï virtuel" de Neal Stephenson
Book club : « Le Samouraï virtuel » de Neal Stephenson
Avant de s’imposer dans les musées, l’art numérique trouve sa source dans les bibliothèques. « Book Club » revient sur ces livres...
19 avril 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Biennale de Venise : 5 artistes numériques à retrouver sur place
“Attila cataracte ta source/aux pieds des pitons verts/finira dans la grande mer/gouffre bleu/nous nous noyâmes/dans les larmes marées de la lune”, Pavillon français, Julien Creuzet ©Jacopo La Forgia
Biennale de Venise : 5 artistes numériques à retrouver sur place
Alors que la 60ème édition de la Biennale de Venise vient d’être inaugurée, zoom sur cinq artistes qui mettent l’art numérique au centre...
18 avril 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Bill Viola, au seuil de l'image et du temps
Bill Viola. “Sculptor of Time” ©Tempora/Anthony Dehez
Bill Viola, au seuil de l’image et du temps
En 18 œuvres vidéo aussi diverses (écrans, installations, salles immersives) que puissantes, l’exposition “Sculptor Of Time” du Musée de...
17 avril 2024   •  
Écrit par Laurent Catala