Une brève histoire du computer art (4/5) : 1985, Andy Warhol s’essaye à l’art numérique

Une brève histoire du computer art (4/5) : 1985, Andy Warhol s'essaye à l'art numérique
Andy Warhol dessine Debbie Harry sur un ordinateur Amiga ©Allan Tannenbaum

Dans cette nouvelle série, Fisheye Immersive remonte le fil de l’histoire jusqu’à la source de l’art numérique contemporain : le computer art. Pour ce quatrième épisode, direction les années 1980 et l’adoubement de l’art numérique par le Pape du Pop Art, Monsieur Andy Warhol. 

Depuis quelques semaines, Fisheye Immersive vous propose de voyager dans le temps et de remonter à la source de l’art numérique. Après avoir exploré les années 1950, 1960 et 1970, c’est désormais dans les eighties que nous plongeons, décennie marquée par la prise en main du computer art par l’une des stars de l’art contemporain : Andy Warhol. 

Bien que les années 1980 soient connues pour être celles de sa collaboration avec Jean-Michel Basquiat, elles sont également, de façon plus discrète, celle de ses premières expérimentations digitales. C’est d’ailleurs en 1985 que l’artiste à la perruque peroxydée reçoit son premier ordinateur personnel, un Amiga 1000 de la marque Commodore International – dont il devient illico l’ambassadeur, l’égérie parfaite. En effet, à l’occasion du lancement de ce nouveau modèle, l’entreprise américaine invite la chanteuse de Blondie, Debbie Harry, à faire le show sur la scène du Lincoln Center, tandis que le plasticien utilise de son côté le nouveau logiciel informatique ProPaint pour dessiner en direct le portrait de la rockeuse. Une certaine idée de la performance et de la mise en scène, en quelque sorte. 

Andy Warhol, Andy2, 1985 ©Andy Warhol Museum

La création numérique, un plaisir coupable ?

Jusqu’en 2014, cet exemple était le seul que nous avions. Mais, plus de trente ans après cet événement, le Andy Warhol’s Museum, situé à Pittsburgh, a eu la bonne idée de s’associer avec l’artiste Arcangel, l’Université Carnegie Mellon et le Carnegie Museum of Art. L’objectif ? Extraire des fichiers sauvegardés des disquettes Amiga conservées dans leur collection d’archives, sans vraiment savoir ce qu’il y aurait dessus. Résultat ? Près de quarante disquettes redécouvertes, sur lesquelles ont été enregistrées un bon nombre d’œuvres d’art numériques.

Alors pourquoi ne pas avoir étudié ces archives auparavant ? En raison de la fragilité des supports, inexploités depuis les années 1980… Longtemps, les conservateurs ont en effet été confrontés à un double dilemme : se lancer dans un processus d’archivage et de visualisation au risque (élevé !) d’endommager les contenus, ou laisser les disques à l’abandon, quitte à officialiser la mort prochaine de la matière qu’ils renferment. À l’aide d’un KyroFlux, les experts en charge du projet ont ainsi pu générer un vidage d’archives des données, sans pour autant pouvoir les lire, les formats étant trop obsolètes. Il a donc fallu dans un second temps multiplier les manipulations afin d’ouvrir les fichiers et découvrir ce qu’ils contenaient : une véritable mine d’or !

« campbells.pic », « marilyn1.pic », « andy2.pic »… Une fois immergés à l’intérieur des fichiers, les chercheurs sont ainsi tombés sur de multiples réinterprétations numériques des œuvres emblématiques du pop-artiste. Expérimentaux et réalisés dans le plus grands des secrets, ces travaux sont pour la plupart le fruit de bidouillages des fonctionnalités de base du logiciel GraphiCraft. Si ces petits originaux (environ 300 x 200 pixels) semblent aujourd’hui accessibles à tous, rappelons tout de même que dans les années 1980, Warhol est l’un des premiers à s’emparer de ces outils de création numérique, encore peu utilisés. La preuve que le roi de la Factory, disparu en février 1987, est resté jusqu’au bout un véritable pionnier, curieux de toutes les évolutions, à l’aise dans tous les domaines ! 

À lire aussi
Une brève histoire du computer art (1/5) : le jour où la première image sur ordinateur a été créée
“Pin-up SAGE” ©Lawrence A. Tipton, 1959
Une brève histoire du computer art (1/5) : le jour où la première image sur ordinateur a été créée
Dans cette nouvelle série, Fisheye Immersive remonte le fil de l’histoire jusqu’à la source de l’art numérique contemporain : le computer…
17 avril 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Une brève histoire du computer art (2/5) : 1963, naissance d'un style
“Computers and Automation”, 1963 ©Ebram Arazi
Une brève histoire du computer art (2/5) : 1963, naissance d’un style
Dans cette nouvelle série, Fisheye Immersive remonte le fil de l’histoire jusqu’à la source de l’art numérique contemporain : le computer…
24 avril 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Une brève histoire du computer art (3/5) : "Pixillation", fusion de l'imagerie numérique et des musiques électroniques
Portrait de Lillian Schwartz ©AWARE
Une brève histoire du computer art (3/5) : « Pixillation », fusion de l’imagerie numérique et des musiques électroniques
Dans cette nouvelle série, Fisheye Immersive remonte le fil de l’histoire jusqu’à la source de l’art numérique contemporain : le computer…
02 mai 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Explorez
Book club : « Manifesto for Cyborgs » de Donna Haraway
Book club : « Manifesto for Cyborgs » de Donna Haraway
Avant de s’imposer dans les musées, l’art numérique trouve sa source dans les bibliothèques. « Book Club » revient sur ces livres...
Il y a 7 heures   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Art numérique : les artistes arabes demandent voix au chapitre
Skyseeef, Série Culture is the waves of the future, 2024, photographie © Skyseeef
Art numérique : les artistes arabes demandent voix au chapitre
À l’occasion de l’exposition “Arabofuturs” actuellement présentée à l’Institut du Monde Arabe, reportage auprès des artistes...
22 mai 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Chun Hua Catherine Dong : "L’IA me permet d’économiser du temps et de l’argent au moment de créer"
“Reconnection”, performance photographique, 2021 ©Chun Hua Catherine Dong
Chun Hua Catherine Dong : « L’IA me permet d’économiser du temps et de l’argent au moment de créer »
Parmi les figures de l’art numérique québécois les plus exposées en France et à l’international, Chun Hua Catherine Donc se tient...
20 mai 2024   •  
Écrit par Maxime Delcourt
Que penser d'Artificial Dreams, l'expo qui interroge l'IA au cœur de la création artistique ?
“AI & Me” ©Mots
Que penser d’Artificial Dreams, l’expo qui interroge l’IA au cœur de la création artistique ?
Des humains qui virevoltent dans les airs, des plantes robotisées, des fonds marins en effervescence, des bestioles et des végétaux...
17 mai 2024   •  
Écrit par Benoit Gaboriaud
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Premier contact : Gala Hernández López en 3 infos essentielles
©Julien Liénard
Premier contact : Gala Hernández López en 3 infos essentielles
Être artiste, c’est permettre la rencontre avec une œuvre, une pensée, un thème, une esthétique....
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Book club : « Manifesto for Cyborgs » de Donna Haraway
Book club : « Manifesto for Cyborgs » de Donna Haraway
Avant de s’imposer dans les musées, l’art numérique trouve sa source dans les bibliothèques. « Book Club » revient sur ces livres...
Il y a 7 heures   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Art numérique : les artistes arabes demandent voix au chapitre
Skyseeef, Série Culture is the waves of the future, 2024, photographie © Skyseeef
Art numérique : les artistes arabes demandent voix au chapitre
À l’occasion de l’exposition “Arabofuturs” actuellement présentée à l’Institut du Monde Arabe, reportage auprès des artistes...
22 mai 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard
Paris : 3 œuvres numériques à voir pendant la Nuit Blanche
K2-18B ©Musée Cognac
Paris : 3 œuvres numériques à voir pendant la Nuit Blanche
Et si samedi 1er juin, vous délaissiez votre lit pour passer la nuit au musée ? À l’occasion de la Nuit Blanche, Fisheye Immersive...
21 mai 2024   •  
Écrit par Zoé Terouinard